AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 sonate des adieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
loussier
New Fury
New Fury
avatar

Nombre de messages : 59
instrument(s) : Piano
Loisirs : Musique bien sur
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: sonate des adieux   Lun 12 Sep - 18:51

bonjour

j'ai recu mon morceau de concours d'entree en superieur
il s'agit du deuxieme et toisieme mouvement de la sonate des adieux de beethoven
avez vous des conseils a me donner?

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flolepianiste
Da Ultimate Fury
Da Ultimate Fury
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Lun 12 Sep - 19:41

Moi jai rien a dire car jai jamais joué ceux la mais y sont trop trop beau Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Jemboy
Da Administrator Fury
Da Administrator Fury
avatar

Masculin
Nombre de messages : 790
instrument(s) : Piano/Guitare
Loisirs : poésie, natation, philo
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Jeu 22 Sep - 11:26

Tout d'abord un peu d'histoire afin de cultivé ton imagination ainsi que ton inspiration ;

Beethoven visait dans cette sonate à donner une traduction symboliquement musicale de trois "états" humains qui aient une valeur universelle : les adieux, l'absence et le retour. Cette sonate composé en 1809 est dédiée à l'un de ses amis les plus chers, l'Archiduc Rodolphe, qui avait été forcé de quitter Vienne pendant son occupation par les troupes françaises.

Cette sonate est inscrite selon moi dans le cycle Romantique des sonates, le style de beethoven avait déjà bien évolué.
Mais cela n'enleve pas pour autant la rigueur rythmique ainsi que l'exigence directe du texte sur l'interpretation.

Travaille lentement, en prenant soin de veiller a la perfection et clarté absolu durant toute la sonate (a un concour on ne pardonne pas un jeu salle, ou trop noyé dans la pédale)

Apres d'un point de vue du son je te conseille de chercher un son Chaud, et tres présent, ne joue surtout pas ça comme du Liszt ou du Chopin, le son doit etre tres Viril, trés Mal meme dans le pianissimo il doit y avoir toujours un poid naturel et important de l'avant bras comme de la main mais bien entendu sans aucune raideur car le son en serait tout de suite abimé.

Voila sinon prend ton temps sur les passages calme, ne préscite pas trop il faut que l'auditeur puisse prend le temps d'aprécier le pré-reve de la métaphysique naissante chez cette sonate somptueuse.

Si tu as une seconde et que tu es pret poste un enregistrement je pourrai te conseiller d'avantage au détail sur ce qui va ou ce qui ne va pas selon moi.

Musicalement...


Dernière édition par le Jeu 22 Sep - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jemboy.tk
loussier
New Fury
New Fury
avatar

Nombre de messages : 59
instrument(s) : Piano
Loisirs : Musique bien sur
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Jeu 22 Sep - 17:40

ok
merci de tes conseils
a+

pour l'enregistrement faut que je trouve du matos mais je verrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loussier
New Fury
New Fury
avatar

Nombre de messages : 59
instrument(s) : Piano
Loisirs : Musique bien sur
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Jeu 13 Oct - 0:24

c'est bon, je l'ai eu ce concours !!!!

maintenant je vais bosser le premier mouvement et j'essaierai ensuite d' enregistrer la sonate entiere pour vous la faire partager
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flolepianiste
Da Ultimate Fury
Da Ultimate Fury
avatar

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Jeu 13 Oct - 0:26

Bien joué !!! félicitation loussier Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sol
Da moderator Fury
Da moderator Fury


Masculin
Nombre de messages : 543
Localisation : Somewhere... over the rainbow...
instrument(s) : Piano
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Jeu 13 Oct - 1:04

Félicitations loussier !

Juste quelques détails sur lequels j'aimerais revenir:

tu es au conservatoire c'est bien ça ?

je trouve que c'est peu 3 semaines pour apprendre deux mouvements à un concours... !

c'est toujours comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loussier
New Fury
New Fury
avatar

Nombre de messages : 59
instrument(s) : Piano
Loisirs : Musique bien sur
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Jeu 13 Oct - 18:51

Merci les gars !!!!!!


pour repondre a ta question je dirais que ca depend des concours, la c'etait un concours d'entree interne au cnr , les profs donnent peu de temps de preparation, c'est pour nous habituer parait il a travailler vite, donc ils n'avaient pas placé la barre tres haut (les fausses notes sont autorisees...)
Apres, moi je pense que un mois c'est pas assez pour travailler un truc comme ca correctement, surtout que techniquement je trouve ca assez balaise
En fait je pense que pour les concours de sortie ils donnent plus de temps de preparation, mais ils placent la barre plus haut.
voila...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Jemboy
Da Administrator Fury
Da Administrator Fury
avatar

Masculin
Nombre de messages : 790
instrument(s) : Piano/Guitare
Loisirs : poésie, natation, philo
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Jeu 13 Oct - 19:22

désolé de te contredire, mais quand j'ai passé ma médaille d'or (c'est a dire jury externe et etranger) j'ai eu 5semaines pour preparer 25 mns de programmes.

et bien evidemment il faut jouer parfaitement et par coeur.

en général il y a :

Un mouvement de sonate classique (beethoven, shubert, mozart)

Un romantique (chopin ou Schumann) jamais vu du liszt a croire que c'est trop dur...bref

Et un moderne ou comtemporains alors ca peut aller de messiaen a shonberg en passant par ton tha tiet ....

Voila tout au long de la scolarité les profs de conservatoire entraine les eleves a devenir des robots qui travaille 10h/jour, mémorise le plus vite possible, des eleves qui ne pose pas de question, des eleves qui ne s'interogent sur rien a part sur la perfection de l'éxecution, bref des pianistes...

Mais en AUCUN cas des musiciens.

Les rares que j'ai entendu et qui sont vite devenu des amis ont fuit ce genre d'enseignement.

(bien entendu par la je partage mon experience uniquement du conservatoire de marseille si reputé pour son haut niveau ce qui est vrai en plus car la compétition et torride et les places sont cheres en plus le dirlo espere en faire un CNSM alors vous imaginez comme chaque années ils virent 80% des pianistes pour garder que les meilleurs)

Enfin heureusement tout ça n'est plus que du passé pour moi, les seules personnes qui ont été fondamentale durant mes années de conservatoire c'est mon professeur de dechiffrage et mon dernier prof de piano l'année ou j'ai passé ma médaille.

faut dire aussi j'ai beaucoup changé de prof a marseille j'arrivai pas trouver ce qu je cherchais alors j'ai du en tout en avoir 6.

j'espere quand meme qu'il y a de vrai conservatoire en france on l'on aprend a aimer le piano et la musique avant de s'asseoir et de se mettre a pianoter.

jem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jemboy.tk
Sol
Da moderator Fury
Da moderator Fury


Masculin
Nombre de messages : 543
Localisation : Somewhere... over the rainbow...
instrument(s) : Piano
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Jeu 13 Oct - 22:04

En te lisant Jem, ça ne me donne pas envie de regretter ne pas être passé par le conservatoire, mais tout de même ça reste un excellent enseignement théorique et pratique non ? Un prof rien que pour le déchiffrage... rien que pour ça j'y serais allé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loussier
New Fury
New Fury
avatar

Nombre de messages : 59
instrument(s) : Piano
Loisirs : Musique bien sur
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Ven 14 Oct - 0:29

personnellement a nancy, je ne pense pas qu'il y ait une telle competition car le niveau ne doit pas etre extraordinaire et les profs sont plutot sympas. Sinon, je suis quand meme assez d'accord sur le fait que on nous bourre un peu le crane quand j'entends dire , par exemple, qu'il faut nous mettre la pression, etc... Desfois, je suis assez ennervé car on nous encourage pas a sentir un morceau a notre maniere, en fait l'initiative personnelle est peu presente et c'est ca le principal reproche que j'ai a faire au conservatoire. Maintenant ca depend aussi des profs, pour ma part je garde fidellité absolue a ma prof qui je sait est vraiment tres competente

Es Tu d'accord avec moi, Jem, pour dire que c'est pas en trois semaines que l'on peut veritablement preparer un morceau ?
( J'entens par morceau une sonate de beethoven, par exemple)

Sinon le conservatoire ca fait quand meme faire de gros progres
Voila...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Jemboy
Da Administrator Fury
Da Administrator Fury
avatar

Masculin
Nombre de messages : 790
instrument(s) : Piano/Guitare
Loisirs : poésie, natation, philo
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Ven 14 Oct - 11:08

loussier a écrit:

Es Tu d'accord avec moi, Jem, pour dire que c'est pas en trois semaines que l'on peut veritablement preparer un morceau ?
( J'entens par morceau une sonate de beethoven, par exemple)

ça deppend,

Il est vrai que selon la durée et la complexité musicale de l'oeuvre un peu plus de temps peut etre vraiment important mais cela depend aussi de ton niveau et du temps que tu y passes, personnelement si j'aborde une nouvelle oeuvre, je vais d'abord l'écouter (differentes interprétations par les pianistes que j'aime) ensuite je vais étudié la partition dans ses moindre recoins, la comprendre parfaitement harmoniquement parlant, mélodiquement parlant, et rythmiquement parlant, je vais essayé de comprendre pourquoi a ce moment la le compositeur a choisi tel harmonie plutot que tel , ou bien pourquoi se renversement plutot que celui ci, je vais vraiment faire une analyse totale, ensuite je vais la travailler techniquement et musicalement jusqu'a que l'oeuvre me revele ses secrets émotionnel on les ressens toujours en travaillant, tu peux arriver a faire ça rapidement si tu y passes vraiment beaucoup de temps mais pour une sonate entiere de beethoven je pense que 6 semaines et un bon timing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jemboy.tk
loussier
New Fury
New Fury
avatar

Nombre de messages : 59
instrument(s) : Piano
Loisirs : Musique bien sur
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: sonate des adieux   Ven 14 Oct - 13:44

ok, moi je pense qu'il faut quand meme du temps pour laisser murir l'oeuvre en fait, c'est sur que techniquement ca depend du niveau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sonate des adieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
sonate des adieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beethoven - Sonate n.30 op.109 - Ecoute Comparée
» Ecoute comparée - Mozart: Sonate n°11, K.331
» Beethoven Sonate N°32, opus 111
» Ecoute comparée - Liszt : sonate en si mineur, S. 178
» Große Sonate für das Hammerklavier ( Beethoven )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Jemboy Cummunity :: Question for Alex ? :: Music & Other-
Sauter vers: